Les accessoires pour faire des sushis à la maison

Publié le : 22 novembre 20213 mins de lecture

Dans le monde entier, les sushis sont généralement appréciés pour leurs ingrédients raffinés et délicats et pour leurs saveurs uniques. Il est possible de préparer un bon sushi à la maison. En plus du poisson cru, du riz japonais, d’algues, de sauce soja, de wasabi, de divers légumes, vous aurez besoin de certains accessoires essentiels.

Planche en bois à découper et tapis en bambou

L’accessoire de base pour faire le bon sushi est, en général, la planche à découper. La planche à découper qui est en bois pourra toujours servir à assembler plusieurs types de sushis sans riz, avec du riz, sans algues, avec des algues, Nigiri, Hosomaki, Futomaki, Nunkan Nigiri, Temaki, Uramaki, etc. Lorsque le sushi est assemblé, vous pouvez aussi le servir sur une planche à découper après l’avoir nettoyée. En plus d’être pratique pour manger des sushis, la natte de bambou est parfaite afin d’aider à la préparation de Futomaki et Uromaki. Lorsque les algues sont, en effet, bien farcies, elles peuvent parfaitement être roulées à l’aide d’une natte de bambou donnant la bonne consistance à des sushis fourrés de riz et de poisson.

Bols en céramique et couteau japonais

Les bols qui sont en céramique sont par ailleurs indispensables afin de préparer la sauce soja. Il faut, en plus de la sauce normale qu’on peut acheter dans les supermarchés, ajouter le wasabi qu’on doit dissoudre à l’intérieur des bols en céramique remplis de la sauce de soja. Ledit mélange servira à épicer et à humidifier vos sushis. Le couteau japonais est l’accessoire indispensable pour une préparation des sushis. Il a, contrairement à des couteaux lisses normaux, une lame très longue et dentelée afin de couper les algues marines qui sont humidifiées par le riz, et difficiles à couper avec le couteau commun à la lame lisse. Vous pouvez également acheter ces couteaux dans des magasins qui sont spécialisés dans une cuisine japonaise ou en ligne.

Hangiri, un récipient en bois afin de refroidir le riz

Il faut laisser se reposer le riz avant de l’utiliser afin de faire des sushis. De plus, l’idéal serait d’employer un Hangiri, le récipient classique en bois qui n’est pas traité, le matériau parfait afin d’absorber l’excès d’humidité de riz cuit. Il s’agit du bol dans lequel vous laissez refroidir le riz, vous le recouvrez d’un linge en coton et vous l’assaisonnez ensuite. Ce n’est pas l’outil indispensable afin de préparer les sushis à la maison.

Quelle est la particularité de la poêle makiyaki nabe ?
Quels bols choisir pour manger le riz vinaigré japonais ?

Plan du site