Comment choisir la sauce soja pour accompagner les sushis ?

Rouler soi-même son sushi demande de temps et d’efforts, encore faut-il trouver le goût magistral de la sauce qui parfera sa dégustation. La sauce soja est une véritable institution en Asie. Les Occidentaux adoptent également ce produit dans leurs habitudes. Les fans de sushis ne jurent que sur cette garniture pour déguster avec délice les sushis. Comment choisir la bonne sauce qui accompagnera ce plat ?

La sauce soja dans tous ses états

La sauce soja, appelée aussi shoyo au Japon est un mélange de quatre ingrédients principaux à savoir le soja, l’eau, le blé et le sel. La texture foncée est la plus courante et la plus utilisée pour bon nombre de plats. Ce condiment sert à tremper dans les sushis. La sauce soja et le sushi sont deux mets inséparables quand on évoque la cuisine japonaise. Elle contribue à rehausser et à transformer cette spécialité du pays du Soleil Levant. Une bonne sauce débarrasse les odeurs fortes et peu appétissantes du sushi. Le restaurant Côté Sushi Reims propose aux adeptes de cuisine nippone de délicieux sushis avec leur sauce savoureuse.

Choisir une sauce soja de fabrication artisanale pour mieux apprécier sa saveur

Trouver le Saint-Gall des sauces soja pour se délecter son sushi relève de beaucoup d’expériences. Une sauce pure artisanale promet aux aventuriers culinaires une évasion gustative qui suit les traces d’une riche et fière tradition de fabrication japonaise. Le processus de fermentation lente de ces condiments fait des miracles pour faire ressortir leurs qualités. La sauce soja vieillie en fût de whisky réveille des saveurs complexes pour apprécier un sushi. La bouteille de conditionnement marquera bien évidemment cette consigne que la sauce est fabriquée artisanalement en suivant les processus de fermentation lente exigés.

Les critères pour bien choisir sa sauce soja

Les amateurs sérieux de sushi savent déjà qu’une sauce soja foncée est plus consistante. Des sauces à faible teneur en sel existent sur le marché pour ceux qui ont des problèmes avec la consommation de sel. Privilégier également une marque asiatique s’avère un bon choix, parce qu’elle suit sûrement sa tradition culinaire séculaire. Pour ce faire, il est conseillé d’acheter dans les magasins spécialisés ou commander les plats dans un restaurant spécialiste en cuisine asiatique. Choisir la sauce qui convient à sa préférence est une bonne alternative en tenant compte de ce qu’elle apporte à la table. Le plus sûr est de l’essayer quand l’occasion se présente.

A quoi servent les tranches de gingembre dans un plat de sushi ?
Quels sont les meilleurs types de poissons pour faire des sushis ?