Les plats japonais à base de poisson cru

Le poisson cru est un ingrédient phare de la gastronomie nippone. Plusieurs spécialistes du monde entier confirment que cette spécificité est une des raisons pour laquelle les personnes vivent très longtemps au Japon. Pour information à ce sujet, l’île d’Okinawa est connue pour abriter le plus de personnes centenaires dans le monde.

Le sushi ou le plat japonais populaire à base de poisson cru 

Au Japon, on mange du sushi presque quotidiennement. C’est un plat composé d’une fine tranche de poisson cru, que l’on dépose sur une couche mi-rectangulaire, mi-arrondie de riz légèrement vinaigré. Une tranche d’algue « nori » peut être ajoutée entre le poisson cru et le riz. Le sushi se mange avec la baguette. Vous pouvez tremper ce mets délicieux dans une sauce soja sucrée salée que l’on appelle « shoyu ». Le sushi se déguste dans des bars à sushis, où l’on trouve plusieurs variantes tout aussi délicieuses que les autres. Le poisson cru utilisé pour le sushi peut être du cabillaud, du thon, du saumon et bien d’autres, selon les envies. En général, une assiette de sushi ne comporte pas moins de trois pièces, avec un petit bol de sauce shoyu à côté.

Le sashimi; célèbre plat japonais de poisson cru

Le sashimi est une tranche de poisson cru extrêmement fine. Chaque tranche de sashimi est coupée de manière à avoir des lamelles uniformes. Il peut être savouré seul ou avec de la sauce de « nuoc-mam » un peu aigre et salée. Comme le sushi, les espèces de poisson peuvent être très variées : maquereau, dorade, saumon et bien d’autres. Si vous souhaitez avoir une expérience culinaire authentique, osez déguster le sashimi au fugu. Le fugu étant un poisson venimeux, la préparation du sashimi doit être faite uniquement par un chef japonais diplômé et expérimenté. En accompagnement des sashimis, vous pouvez avoir des tranches de gingembre, ou bien du wasabi épicé. Vous pouvez déguster des sashimis dans les restaurants japonais, avec une ambiance à la bonne franquette.

Le maki ; un plat japonais délicieux et esthétique

Le maki possède une esthétique créative pour les yeux et un goût exquis pour le palais. L’ingrédient de base est toujours le poisson cru que le chef spécialiste a enroulé dans une couche arrondie de riz vinaigré, puis d’algue « nori ». C’est la version authentiquement japonaise, mais il existe aussi d’autres versions improvisées, américaines et européennes. Selon le pays ou la région, l’algue nori est remplacée par de l’avocat ou de l’omelette. Le poisson cru est remplacé par du caviar ou des crevettes.  

Quelles sont les différentes cuissons de viande au japon ?
Les desserts japonais au thé vert